rythme de travail

💻 Marine  📅 19.01.2021

En tant que freelances et entrepreneurs, on a tout le temps beaucoup de choses à faire. Le plus souvent lorsqu’on arrive à terminer une tâche dans notre To-do (la fameuse 😁), il y a miraculeusement 3 nouvelles tâches qui la remplacent. Rapidement, on arrive à saturation et on peut se sentir sous l’eau. Tout simplement parce que ces perturbateurs (appelons-les comme ça) épuisent notre énergie. Ça te le fait dans ton business ?

Je compatis, je le vis aussi. 😊 Aujourd’hui dans cet article, j’ai envie de te donner plusieurs astuces, que je mets en place depuis fin décembre, pour t’aider à protéger ton énergie quotidienne.

Nous avons tous des fonctionnements différents, à l’intérieur duquel nous avons plusieurs rythmes biologiques. Ça te semble compliqué ? En fait, ça ne l’est pas tant que ça ! Ferme les yeux et imagine-toi.

Tu es en pleine journée de boulot, assis sur ta chaise, à bosser sur ton ordinateur. 💻Et au bout d’un moment, tu te rends compte que tu es moins attentif-ve. Peut-être tu vas prendre conscience de tensions dans le dos, tes yeux se fatiguent et tu vas avoir faim/soif. A ce moment-là, le mieux à faire est de prendre une pause.

Mais si je te disais qu’en apprenant à décoder tes rythmes biologiques, tu pourrais anticiper ces sensations pas très agréables, et gagner en productivité en réorganisant tes journées ? 🤩

a) Cycle ultradien

Le cycle ultradien est un rythme biologique plutôt rapide qui se répète plusieurs fois dans la journée. C’est un rythme qui s’allie bien avec la méthode Pomodoro (cf cet article) puisqu’il s’agit de périodes d’énergie de 90 minutes en moyenne, entrecoupées de 20 minutes de période de fatigue.

Ce cycle se retrouve notamment lorsque l’on dort, pendant le sommeil paradoxal. Tu as aussi déjà expérimenté ce cycle (peut-être sans t’en rendre compte) lorsque tu devais travailler l’après-midi, et qu’à un moment tu piquais du nez.

rythme de travail cycle ultradien

Comment capitaliser sur ce rythme ? En appliquant des blocs de temps de travail pour les périodes productives, et des temps de repos et/ou plus tranquilles pour les périodes de repos. Par exemple, tu peux caler 2 périodes de Pomodoro dans un cycle ultradien (25 min de concentration, 5 min de repos x2).

b) Cycle Circadien

Ici, il s’agit aussi de ton rythme biologique naturel, mais plutôt basé sur la journée. Ce terme a été inventé par Franz Halberg (biologiste spécialisée en chronobiologie) et se base sur des chronotypes.

Pour connaitre ton chronotype, je t’invite à te rendre en bas de cet article pour télécharger les fiches récapitulatives.

🤓Tu le sais, il y a des personnes du soir, et d’autres plutôt du matin. Certains ont un coup de barre à 13h, et d’autres à 15h. Une fois le chronotype en tête, je te propose d’imaginer ta journée idéale. Il s’agit là de définir les activités adaptées en fonction des heures et de ton type.

Tu aimerais des exemples ? Ils sont disponibles en téléchargement en bas de cet article.

Ensuite, tu peux commencer à organiser ton quotidien en fonction des informations précédentes. Attention à ne pas tout changer d’un coup, sinon tu ne tiendras pas dans la durée. 😉

2. Adapter son planning

a) Tri tâches par niveau d’importance et d’énergie

Lorsque tu commence à vouloir gérer ton énergie, c’est souvent en période de fatigue (à moins que tu aies anticipé, et dans ce cas je te félicite !👏🏻). Si tu es dans une logique de préservation de cette ressource, je t’invite à prendre de quoi noter, et à liste tout ce que tu pense devoir faire. Absolument TOUT.

C’est fait ? Super ! Ensuite, recopie cette trame, et utilise-la pour déterminer l’importance de chaque tâche, et l’énergie qu’elle te demande. Il ne te restera plus ensuite qu’à intégrer ses tâches dans ton planning en fonction de ton énergie de la journée.

🚀Par exemple, je fais un focus sur mes tâches les plus importantes le matin, dès 7h30 car c’est là où j’ai la meilleure énergie. Tandis que dans l’après-midi, je traite plutôt mes mails, et je cale mes rendez-vous.

rythme

b) Déléguer quand c’est possible

En faisant la liste des tâches à accomplir vue au point précédent, tu t’es peut-être aperçu que tu avais beaucoup de choses à faire. Je te rassure, nous sommes tous dans ce cas. 😅 Si cela commence à être anxiogène pour toi, je t’invite à rajouter une colonne, et à indiquer si cette tâche peut être déléguée ou non.

Tu t’apercevras peut-être que des pôles d’activités dans ton entreprise peuvent être confiées à d’autres personnes, et que tu n’apportes pas de réelle plus-value en faisant ces dernières.

Dans ce cas, et si c’est possible pour toi, je t’invite à les déléguer (tout ou partie). Parce qu’une entreprise qui souhaite prospérer ne peut pas compter indéfiniment sur un seul maillon. 🔗

3. Rester doux avec soi-même

a) Sois un roseau, pas un chêne

Connais-tu l’histoire du chêne et du roseau ? Un jour de tempête, un orage s’est abattu dans une forêt. Un chêne et un roseau s’inquiétaient de la foudre. Je suppose que tu te doute de ce qu’il s’est passé. La foudre s’est abattue sur les deux (un signe de la loi de l’attraction ? 😁). Le chêne est tombé, coupé en deux. Et le roseau ? Il s’est plié, mais est toujours debout.

Cette petite histoire est là pour t’illustrer que dans la vie, si tu es flexible et que tu sais t’adapter, tu auras plus de chance de perdurer. De plus, le lâcher-prise amène beaucoup d’avantages. Essaie de t’amener un peu de douceur chaque jour. 😘

b) Savoir dire non et se placer en priorité

Revenons sur ta liste de choses à faire. Peux-tu me dire s’il y a des engagements que tu as pris à la suite des attentes/demandes d’autres personnes ? T’es-tu senti-e obligé de les accepter ?

Si la réponse est oui, je t’annonce que tu as besoin de te placer en priorité. 😉Rendre service aux autres est tout à fait louable, mais si tu le fais au détriment de ta santé, c’est un très mauvais calcul. Apprendre à dire « non » est une des soft-skills les plus importantes en tant qu’entrepreneur. Et je sais qu’il est difficile de refuser des missions, peu importe le moment de ton activité. 😅

Demande-toi simplement si le fait d’accepter des choses qui ne te correspondent pas a un impact sur ta vie interne et/ou externe. 🙏🏻

c) Prendre de bonnes habitudes

Pour respecter ton énergie, je terminerai par des conseils que tu as surement déjà vus (mais répéter 2 fois une bonne idée n’en fais pas une mauvaise) :

  • Éviter le café au réveil, le prendre plutôt quand il y a la 1er baisse d’énergie
  • Avoir des heures de lever et de coucher fixes
  • Garder des personnes positives autour de toi
  • Apprendre à gérer son énergie avec le sport, l’alimentation, la méditation

Pour finir, je dirais qu’il t’appartient de faire un point régulier sur tes activités, tes relations et ce qui se passe en toi pour ne pas perdre inutilement de l’énergie. 

J’espère que cet article t’a plu, et qu’il t’aura donné des pistes de réflexions pour prendre soin de cette ressource précieuse.

Je te propose de télécharger les fiches des chronotypes en complétant ce formulaire. En le remplissant, tu feras également partie des personnes qui reçoivent ma newsletter. 😊

Prends soin de toi, et à très vite !

Cliquez pour noter cet article!
[Total: 1 Note : 5]
Catégories : Productivité

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site.