fbpx
cahier des charges site web

Vous avez décidé de faire appel à un prestataire pour la construction de votre site web ? Comme dans tout projet, la conception de votre site web doit être cadrée au maximum pour limiter les déconvenues. Aujourd’hui, je vous livre les secrets qui vont vous être indispensable pour construire un cahier des charges pertinent.

Qu’est-ce qu’un cahier des charges, et pourquoi est-ce indispensable ?

Un cahier des charges est un document structuré qui regroupe tout ce qui concerne votre site. Il permet au prestataire de comprendre vos besoins, vos réflexions et vos attentes concernant votre site web. Selon la complexité du projet, il peut varier de 15 à une centaine de pages.

C’est un exercice contraignant et un peu long, mais qui est extrêmement utile. En vous posant les bonnes questions, vous allez dessiner le cadre de travail de votre prestataire, et gagner ainsi en tranquillité.

Comment constituer un cahier des charges pertinent?

L’alimentation d’un tel document doit se faire de façon logique. Si je dois ne citer que l’indispensable, je dirais que votre cahier des charges doit comporter (à minima) ces cinq grandes parties :

  • La présentation de l’ensemble du projet
  • Les considérations marketing
  • Les considérations graphiques
  • Les spécifications fonctionnelles et techniques
  • Le planning & le budget

Et si on regardait en détail ?

1. Présentation du projet

Dans ce chapitre, vous allez détailler votre projet. Vous pouvez décrire par exemple la création de votre entreprise, ses valeurs, l’historique du projet, le contexte dans lequel ce dernier évolue.

Essayez d’intégrer un maximum d’informations pour que votre prestataire comprenne les tenants et aboutissants de ce dernier.

Vous présenterez aussi vos objectifs : souhaitez-vous acquérir de la visibilité ? Fédérer une communauté ? Vendre des produits ou des services ?  Je vous suggère de définir vos objectifs de façon SMART.

Ce point est important puisqu’un site ayant pour vocation d’acquérir de la visibilité ne sera pas construit de la même façon qu’un blog.

2. Considérations marketing

Ici, vous allez décrire la stratégie marketing dans lequel votre site gravite. Vous pouvez choisir des indicateurs clés de performance (KPI) pour évaluer l’impact de vos actions marketing. Cela vous permettra de différencier ce qui fonctionne de ce qu’il faut améliorer.

Vous pouvez également aborder d’autres points, tels que : l’internationalisation de votre site, le SEO, vos personas….

3. Considérations graphiques

Ce chapitre contient votre identité visuelle. Vous pouvez intégrer votre charte graphique, votre logo, le format des images que vous souhaitez, et même des maquettes !

Ce travail permettra à votre prestataire d’avoir une idée (ou même plusieurs) plus précise sur le rendu visuel de votre site.

Pour le responsive, pensez à lister les points de ruptures. Ces points (en pixel) représentent le moment où l’affichage d’un site change en fonction de la largeur/hauteur de la fenêtre du navigateur. Ils permettent d’adapter un design à différents formats d’écrans.

Pour vous aider, voici les points de ruptures classiques :

  • Ordinateur : 1024px (pour les écrans entre 15 et 17 pouces), 1600px (pour les écrans 21 pouces et plus)
  • Tablette : 1024px de largeur (format paysage), 740px de largeur (format portrait)
  • Mobile : 720px (format paysage), 480px (format portrait et format paysage de la taille en dessous), 320px (format portrait)

Attention toutefois pour les mobiles, il est possible que le rendu visuel diffère d’un téléphone à l’autre, les dimensions d’écrans n’étant pas toujours les mêmes.

4. Spécifications fonctionnelles et techniques

Ma partie préférée, c’est celle-ci ! Elle regroupe l’ensemble des fonctionnalités attendues sur le site, et les choix technologiques du projet.

En ce qui concerne les choix technologiques, vous pouvez opter pour un CMS (Content Management System), ou pour un site entièrement développé à la main. Tout dépend de votre projet !

En fonction des attentes de vos personas, vous pourrez décider d’une liste de fonctionnalités. Veillez à détailler au maximum chacune d’elles afin que le travail soit plus aisé pour votre prestataire, et que le résultat corresponde vraiment à vos attentes.

5. Planning et Budget

Enfin, cette dernière partie détaillera votre enveloppe budgétaire pour ce projet, ainsi que les éventuels délais/impératifs que vous avez.

Ainsi, votre prestataire pourra vous indiquer rapidement si votre projet est réalisable, ou vous proposera des solutions adaptées à vos contraintes si ce n’est pas le cas.

Le cahier des charges de votre site est prêt, mais il vous manque encore le/la prestataire pour le réaliser ? 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux !

Vous voulez plus d'astuces web? C'est par ici !

Cliquez pour noter cet article!
[Total: 0 Note : 0]
Catégories : Optimisations

0 commentaire

Laisser un commentaire